top of page
F3E434B1-55B4-4909-94D2-0C4898584BB4.jpe

FAITES VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE STRATEGIE DE CARRIERE

S’offrir un temps de réflexion sur son avenir professionnel, s’interroger sur ses domaines de compétences mais aussi et surtout sur votre personnalité - ce qui vous rend unique - vous aidez à (re)prendre confiance en vous pour oser relever les challenges qui correspondent à vos aspirations profondes. 

C’est tout l’enjeu de la démarche de Bilan de carrière - qui va bien au delà d’un bilan de compétences - que nous proposons aux particuliers comme aux entreprises qui veulent proposer cet accompagnement à leurs collaborateurs.


Ce qui fait notre différence ? C’est notre expérience de +20 ans acquise au sein d’entreprise du CAC40 comme de PME en France et à l’international. 

Vous êtes en situation de handicap ? N’hésitez pas à nous contacter sur nadine.lanniaux@neosica.com nous sommes là pour vous renseigner et vous aider.


Retour
Capture d’écran 2024-01-10 à 17.01.58.png

Cadre légal et règlementaire

Que dit la loi ?

Le bilan de compétences est une démarche individuelle, encadrée juridiquement par la Loi du 31 Décembre 1991 (R.6322-35), la Loi n° 2018-771 du 05 Septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », et donc les articles L6313-1, L 6313-4 et R 6313-4 à R6313- 7 du Code du Travail.
Le bilan permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations, afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation ou une démarche de Validation des acquis de l’expérience (VAE). Il est mis en œuvre par des professionnels qualifiés qui sont tenus de respecter diverses obligations.
Il n’y a pas de pré-requis pour réaliser un bilan de compétences. Toutefois, lorsque le bilan de compétences est réalisé au titre du plan de développement des compétences (L 6312-1 du Code du Travail) ou dans le cadre d’un congé de reclassement (L 1233-71 du Code du travail), il doit faire l’objet d’une convention écrite conclue entre l’employeur, le salarié et l’organisme prestataire du bilan de compétences.

Notre engagement

1) Nos principes

Nous respectons les principes suivants: 

  • Respect du secret professionnel : nos échanges restent confidentiels  

  • Respect de votre vie privée

  • Pas de communication des résultats à un tiers sauf accord express de votre part

  • Destruction des documents intermédiaires en fin de bilan, et dans des délais légaux pour le rapport de synthèse.

  • Questionnaires de satisfaction pour évaluer votre satisfaction

  • Droit de rétractation dans un délai de 15 jours après réception de votre inscription.

  • Nous vous confirmons votre inscription dans les 72 heures.

2) Les objectifs du Bilan de compétences G3P - Gestion Personnalisée de votre Projet Professionnel - est de vous permettre de nourrir une réflexion sur votre trajectoire de vie professionnelle, votre situation actuelle, votre potentiel d'évolution, vos atouts comme vos limites, les options qui s'offrent à vous et qui correspondent au plus près à vos aspirations. en vue de vous aider à faire émerger un projet professionnel au plus près de vos attentes. Nous vous aidons à amorcer votre projet professionnel par des actions concrètes et des enquêtes terrain.

3) modalités 

* aucun pré-requis n'est exigé

* la durée totale de l'accompagnement est de 24 heures réparties ainsi : 2/3 du temps en séances individuelles (10 séances) et 1/3 de temps de préparation asynchrone Neosica.

* tarif : 3 000 € TTC,

* plusieurs financements possibles : 100% finançable avec votre CPF selon votre solde, financement partiel ou total par votre employeur, financement Pôle Emploi sur accord de votre conseiller, financement sur fond personnel.

* N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus : nadine.lanniaux@neosica.com

* Les séances ont lieu à distance en visio ou par téléphone selon votre préférence.

4) Le déroulement de votre Bilan de carrière 

* Nous commençons par un entretien exploratoire - une phase préliminaire  (R 6313-4 1°).:

Analyse de la demande et des attentes, présentation de l'accompagnement et de la démarche, cadrage des objectifs, informations sur les conditions de déroulement du bilan de carrière et sur les moyens pédagogiques mis en oeuvre. confirmation de l’engagement par le bénéficiaire (processus d'inscription), formulation écrite des attentes et objectifs, échange sur la situation professionnelle actuelle.

* S'ensuit une phase d’investigation (R 6313-4- 2°).

Analyse de votre parcours professionnel

  • Formations académiques

  • Evénements marquants

  • Analyse des postes, de l'évolution, des situations vécues, 

  • Analyse de ce qui vous rend unique, compétences hard skills/soft skills

  • Conclusion et mise en pratique : savoir présenter et valoriser son parcours Pitch​

  • moyens pédagogiques : carte mentale, guide/template de Pitch, conseils, debrief, vidéos (optionnel), outil pour refondre le CV 

Connaissance de soi

  • Exploration de votre style de personnalité

  • Motivations

  • Réflexion autour de vos centres d’intérêt et de vos équilibres de vie.

  • Plan d’actions d’amélioration de soft skills

  • Moyens pédagogiques : tests de personnalité, débriefing, auto-diagnostic, plan d'actions, guide CV, guide Linkedin

Options professionnelles

  • Exploration des voies d’évolutions professionnelles possibles, degré de faisabilité 

  • Définition du projet professionnel, des horizons de temps

  • Plan d’actions pour approfondir les options.

  • Moyens pédagogiques : Matrice d’aide à la décision entre les options


Projet professionnel

  • Approfondissement de l’exploration

  • Plan d’actions pour initier concrètement votre projet 

  • Suivi du plan d’actions pour créer et tenir une dynamique, résilience, persévérance

  • Moyens pédagogiques : Matrice d’aide à la décision entre les opportunités

* la phase de conclusion (R 6313-4 3°)

  • Communication d'une synthèse écrite reprenant les thématiques abordées, les conclusions et le plan d'actions

  • Debrief

  • Planification d'un entretien de suivi à partir de 3 mois après la fin du bilan.


5) Déontologie et confidentialité   

* Toute communication du bilan de compétence (par extension Bilan de Carrière) est soumise à l’accord préalable du bénéficiaire.

* Si le bilan est réalisé dans le cadre du CPF, la démarche reste personnelle et l’employeur n’en sera aucunement informé.

* Si le bilan est tripartite c’est-à-dire réalisé dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise, ou dans le cadre du congé de reclassement, cette dernière accompagne la démarche qui restera toutefois confidentielle. Ainsi, le prestataire ne peut pas communiquer les résultats détaillés et le document de synthèse à l’employeur sans l’accord du bénéficiaire.

* Les prestataires doivent procéder à la destruction des documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences, dès le terme de l’action. Ces dispositions ne s’appliquent pas pendant un an au document de synthèse et aux documents faisant l’objet d’un accord écrit du bénéficiaire, fondé sur la nécessité d’un suivi de sa situation.


6) Extraits du décret n° 2018-1330 du 28 décembre 2018 relatif aux actions de formation et aux bilans de compétence

Publics concernés: salariés, demandeurs d’emploi, employeurs et organismes prestataires d’actions de développement des compétences.

Objet: modalités de mise en œuvre des actions de formation et des bilans de compétences.

Entrée en vigueur: le l » janvier 2019.


►Art. R. 6313-4.


Le bilan de compétences mentionné au 2′ de l’article L. 6313-1 comprend, sous la conduite du prestataire effectuant ce bilan, les trois phases suivantes :

1°) Une phase préliminaire qui a pour objet:


  1. D’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire;

  2. De déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin ;

  3. De définir les modalités de déroulement du bilan


2° Une phase d’investigation permettant au bénéficiaire soit de construire son projet professionnel et d’en vérifier Ia pertinence, soit d’élaborer une ou plusieurs alternatives;

3° Une phase de conclusions qui, par la voie d’entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire:

  1. De s’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation;

  2. De recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels ; 

  3. De prévoir les principales modalités et étapes du projet professionnel, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan de compétences


►Art. R.6313-8.

Lorsque le bilan de compétences est réalisé au titre du plan de développement des compétences mentionné au l’ de l’article L. 6312-1 ou dans le cadre d’un congé de reclassement  dans les conditions prévues à l’article L. 1233-71, il fait l’objet d’une convention écrite conclue entre l’employeur, le salarié et 1’organisme prestataire du bilan de compétences.

La convention comporte les mentions suivantes :

1°) L’intitulé, l’objectif et le contenu de l’action, les moyens prévus, la durée et la période de réalisation, les modalités de déroulement et de suivi du bilan ainsi que les modalités de remise des résultats détaillés et du document de synthèse ;

2°) Le prix et les modalités de règlement.


Le salarié dispose d’un délai de dix jours à compter de la transmission par son employeur du projet de convention pour faire connaître son acceptation en apposant sa signature.

L’absence de réponse du salarié au terme de ce délai vaut refus de conclure la convention.»

► Art. R. 6313-7.

L’organisme prestataire de bilans de compétences procède à la destruction des documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences, dès le terme de l’action.

Toutefois, les dispositions du premier alinéa ne s’appliquent pas pendant un an:

- au document de synthèse dans le cas mentionné au troisième alinéa de l’article L. 6313-4;

–  aux documents faisant l’objet d’un accord écrit du bénéficiaire fondé sur la nécessité d’un suivi de sa situation

bottom of page